Journée mondiale du sommeil, l'importance d'une bonne nuit de sommeil

L’année 2021 n’a pas vraiment commencé dans le calme. Après la pandémie qui nous attend encore, la société est saturée et fatiguée. Dans de nombreuses occasions, les problèmes, le stress, les soucis, font que notre nuit de repos n’est pas effective. Nous verrons donc dans ce billet que cette année, le 19 mars, on ne célèbre pas seulement la fête des pères.

Journée mondiale du sommeil

Comme nous l’avons avancé au début de cet article, le 19 mars de cette année est célébré la journée mondiale du sommeil. L’importance de bien dormir, de se reposer les heures recommandées avec un sommeil de qualité et réparateur sont évidentes. Notre système immunitaire profite des heures de sommeil pour se régénérer, ce qui lui permet de lutter efficacement contre les différentes toxines et les germes, renforçant ainsi notre système immunitaire.

De même, une bonne nuit de sommeil vous aide à vous sentir mieux, à avoir une peau plus saine et à rester plus concentré tout au long de la journée. Il permet également de garder notre bonne humeur plus “présente”, réduisant ainsi la dépression, protège notre cœur ; une étude récente publiée dans l’European Heart Journal indique que les insomniaques ont trois fois plus de risques de souffrir d’une insuffisance cardiaque que ceux qui dorment profondément, comme le rapporte la Fondation française du cœur.

Quelles sont les conséquences des problèmes de sommeil ?

L’irritabilité, la fatigue, l’anxiété et la dépression sont quelques-unes des manifestations les plus courantes. Mais il ne faut pas oublier que le manque de sommeil peut affecter notre système circulatoire (le cœur) et développer des maladies telles que l’obésité, le diabète de type 2, l’hypertension et les accidents vasculaires cérébraux.

Même s’il est vrai que chaque personne a besoin d’heures spécifiques pour se sentir bien, et qu’elles ne sont pas communes à tous, il existe des recommandations générales qui peuvent nous aider à connaître le nombre minimum d’heures de sommeil.

  • Nouveau-nés : 16-18 heures par jour.
  • Enfants d’âge préscolaire : 11-12 heures par jour.
  • Enfants d’âge scolaire : au moins 10 heures par jour
  • Adolescents : 9-10 heures par jour
  • Adultes (y compris les personnes âgées) : 7-8 heures par jour

Conseils utiles pour les troubles du sommeil

Tout d’abord, il est conseillé de ne pas se coucher trop tard, surtout juste après le dîner. Les écrans avant de s’endormir ne vous aident pas à vous endormir rapidement. Vous devez éviter de boire des boissons excitantes (avec de la caféine ou de la théine ou de l’alcool). Il est recommandé de maintenir la pièce où l’on dort à une température appropriée, et aussi, de ne pas faire de longues siestes. Vous pouvez également vous tourner vers la médecine naturelle pour retrouver un sommeil sain.