L'hypnose en ligne pour aider les patients à distance

L’épidémie de Covid-19 a mis en lumière un nouveau mode de consultation pour les médecins et pour les thérapeutes : la téléconsultation. Déjà utilisé avant la pandémie via des plates-formes comme QARE, mais rester néanmoins confidentiel, le confinement et les différents couvre-feux ont accéléré ce nouveau mode de consultation.

Au premier abord, de nombreux Français pensaient qu’il n’était pas possible d’effectuer une consultation à distance, si en effet, certaines spécialités médicales requièrent une présence physique du patient dans le cabinet médical, pour des consultations pour des demandes sans gravité pour les médecins généralistes, cela peut tout à fait être envisageable.

Pour les thérapeutes tels que les psychiatres, les psychothérapeutes, les psychanalystes, et les hypnothérapeutes, ce nouveau mode de consultation est tout à fait adapté. C’est en particulier à l’hypnose que nous allons nous intéresser aujourd’hui, en effet l’hypnothérapie est totalement adaptée à la visioconsultation, elle présente d’ailleurs des avantages non négligeables comparée à une séance d’hypnose en cabinet.

Avant de développer les avantages d’une séance d’hypnose en ligne, avec ses applications et ses bénéfices, je vais vous parler de cette discipline souffrant de nombreux préjugés et stéréotypes, discipline qui a pourtant sa place dans le monde médical, des salles de chirurgie au cabinet de thérapie, et ce depuis plus de deux siècles.

Brève histoire de l’hypnose

L’hypnose est associée à tort depuis très longtemps à une discipline ésotérique, associée à des croyances mystiques, or dans son histoire, elle fut pratiquée essentiellement par des médecins, ou des hommes de science.

Pour trouver la genèse de ce qu’on appelle aujourd’hui “Hypnose”, il faut remonter à la fin du XVIIIe siècle, aux environs de la Révolution française. C’est un médecin autrichien du nom de Frantz Anton Messmer adepte du magnétisme, qui va poser les bases de ce qui sera plus tard l’hypnose. À cette époque, nous ne parlions pas encore d’hypnose, mais de magnétisme animal, c’est pourtant bien le point de départ de l’hypnose moderne et occidental.

Frantz Anton Messmer organisait des cérémonies où il plaçait de nombreux sujets en transe hypnotique, ces cérémonies étaient un mélange de spectacles et de pseudo-thérapie. C’est en France et plus particulièrement à Paris que ce médecin donna en public des démonstrations très similaires à ce qui pourrait ressembler aujourd’hui à de l’hypnose de spectacles.

Les sujets étaient plongés dans des transes profondes, puis étaient exhibés devant un parterre de bourgeois venant assister à ce spectacle étrange. Rapidement, le roi Louis XVI aurait vendu ses étranges cérémonies, faisant grand bruit dans la capitale, et ordonna une enquête par de grands scientifiques de l’époque dont Benjamin Franklin, que l’on nommait le rapport du roi. Il réfutera l’idée d’un quelconque magnétisme, sans pour autant nier la véracité des états hypnotiques subis par les sujets durant ces cérémonies.

De nombreux élèves de Franz Anton Mesmer vont continuer cette pratique, en se débarrassant néanmoins du côté ésotérique, et même si l’hypnose gardera très longtemps cette image, elle abordera dès le début du XIXe siècle une vision totalement rationnelle liée à la suggestion.

Tout au long du XVIIIe siècle, de grands noms de la médecine vont pratiquer l’hypnose, tels que James Braid , James Esdaile, l’abbé Farria. C’est également à ce moment-là qu’elle sera définitivement nommée “hypnose”. Cependant, en anglais le terme “mesmerism” en association avec Frantz Anton Mesmer, est aussi un synonyme de l’hypnose et entretient une confusion avec le magnétisme.

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, l’hypnose connaîtra une très grande popularité, notamment à la Salpêtrière, avec l’éminent neurologue Jean Martin Charcot qui pratiquera et popularisera l’hypnose à cette période. De futurs grands noms de la psychologie vont d’ailleurs se former auprès de Charcot à l’hypnose, des noms tels que Pierre Janet, Gilles de la Tourette, mais également Sigmund Freud qui la pratiquera très longtemps.

Au cours du XXe siècle, si l’hypnose perd en popularité aux yeux du grand public, de grands contributeurs continuent d’enrichir cette discipline, notamment le très grand psychiatre américain Milton Ericsson qui va littéralement révolutionner le domaine.

L’hypnose est aujourd’hui pratiquée dans des cabinets de thérapie, mais également en bloc opératoire, représentant une réelle alternative aux anesthésies chimique.

Les grands principes de l’hypnothérapie

L’hypnose est un état modifié de conscience, dans lequel il est possible d’établir des liens avec l’inconscient. L’inconscient est responsable au quotidien de nombreux mécanismes tels que :

  • Les mouvements moteurs tels que la marche, totalement inconscients.
  • Les activités idéaux moteur plus complexes, comme le vélo ou la conduite.
  • De manière générale, tout apprentissage et phénomène conscient finit par être inconscient (processus d’apprentissage).
  • Les rêves, un des processus inconscients les plus puissants car lors de ce processus, le conscient endormi n’est pas actif.
  • La gestion des souvenirs : l’inconscient, à la manière d’une grande bibliothèque, stocke les souvenirs et les émotions associées.
  • Les émotions profondes, les habitudes et les mécanismes émotionnels.

C’est sur ce dernier point que l’hypnose va opérer, l’hypnose permettant d’établir un dialogue avec l’inconscient, il sera bien plus simple de modifier certains comportements fortement ancrés, mais aussi modifier et transformer des émotions refoulées en les libérant via l’hypnose.

L’hypnothérapie, un nouvel outil de santé

Que ce soit sur Paris ou dans toute la France, l’hypnothérapie fait un retour en force depuis une dizaine d’années, les résultats attestant du pouvoir de changement de cette méthode, de nombreux professionnels de santé (anesthésiste, psychiatre) et les autorités de santé n’hésitent plus à officialiser l’hypnose comme une réelle méthode de soin et de thérapie :

https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/parcours-de-sante-vos-droits/bonnes-pratiques-en-region/auvergne-rhone-alpes/article/la-sophrologie-l-hypnose-ou-comment-soigner-autrement

L’hypnose en ligne

L’hypnose à distance est particulièrement efficace et de nombreux hypnothérapeutes à Paris ou en Province pratiquent aujourd’hui l’hypnose en ligne pour divers soins et thérapies. Au contraire d’autres disciplines, l’hypnose à distance est totalement adaptée à la visio-consultation grâce à des outils tels que Skype ou WhatsApp.

Lors d’une séance d’hypnose à distance, le patient est chez lui, dans son élément, il se sent en sécurité. Il sera préférable pour le patient de s’isoler dans un endroit calme, et de se munir d’écouteurs ou d’oreillettes afin d’être totalement immergé dans l’expérience.

Induire l’hypnose

La première partie sera la partie d’induction à l’hypnose. À l’aide d’une série d’exercices, l’hypnothérapeute aidera le patient à plonger en hypnose.

Cet état d’hypnose est caractérisé par une absorption dans l’instant, la capacité de faire abstraction des éléments externes, comme la notion de temps, de bruit extérieur. Et même dans des stades d’hypnose plus profonde, la sensation de son propre corps et d’une certaine forme de réalité. Dans une autre mesure, les mêmes processus inconscients se présentent lors des rêves, il y a d’ailleurs une très grande similarité entre l’hypnose et le monde du rêve.

Le travail en hypnose 

Une fois la transe hypnotique obtenue, il s’agira pour l’hypnothérapeute d’effectuer le travail pour amener le changement, et ce travail dépendra bien évidemment de la demande, mais nous pourrions comparer ce passage à “une reprogrammation de l’inconscient”.

Le réveil lent et progressif

Comme pour le sommeil, le réveil en hypnose est très important, un réveil lent et progressif permettra au sujet de reprendre le cours de ses activités et de sa journée de la manière la plus douce et agréable possible, il est conseillé de ne pas interférer consciemment avec les changements effectués en hypnose juste après le réveil.

Vous pouvez retrouver plus d’éléments sur une séance d’hypnose à distance ici :

https://www.peyrega-hypnose-paris.fr/blog/hypnose-a-distance.html

Pour de nombreuses personnes ne pouvant ou ne souhaitant pas se déplacer, l’hypnose à distance représente une vraie solution pour effectuer une thérapie à distance, et l’hypnose en particulier est totalement adaptée à ce mode de consultation.